Sites à découvrir

Aves ses alpages, ses glaciers, mais aussi ses villages et ses paysages, la Tarentaise dresse en beauté ses montagnes et sa nature préservée.

Cols alpins, villages traditionnels, sites naturels d’exception… la Tarentaise recèle des trésors insoupçonnés.

Merveilles de la nature ou fruits de l'œuvre humaine, ces sites sont d'une beauté incomparable.

Notre sélection de sites

Barrage de Tignes

Ouvrage béton type voûte (hauteur 150 m, longueur 300 m), le barrage de Tignes est un des plus hauts du monde. Une fresque de 1200 m² est peinte sur sa voûte, c'est Le Géant, œuvre de Jean-Marie Pierret. En 1952, malgré la résistance des Tignards, le vieux village de Tignes - les Boisses fut rasé et noyé sous les eaux du lac suscitant une grande émotion nationale. L'histoire du barrage est relatée à l'Espace Patrimoine le Cœur de Tignes.

Barrage de Tignes
Le Géant de Tignes, peint sur la voûte
Barrage de Tignes
Barrage de Tignes
retour en haut


Col de la Madeleine

Situé à 1 993 m d'altitude entre les vallées de la Tarentaise et de la Maurienne, le col de la Madeleine est très souvent emprunté par le Tour de France : 22 passages depuis 1969. Classé hors catégorie, devenu étape mythique de la grande Boucle, il a vu s'affronter les plus grands champions. Richard Virenque est arrivé en tête en 1995, 96 et 97, Jan Ullrich en 1998, et Laurent Roux en 2001. Côté Tarentaise, l'étroite vallée qui mène au col est parsemée de petits villages, accrochés à la pente.

Col de la Madeleine
Col de la Madeleine
Col de la Madeleine
retour en haut


Col de l'Iseran

Situé sur la route des Grandes Alpes, c'est le plus haut col routier de France et d'Europe : 2 764 m d'altitude. Inauguré en 1937, il relie Val d'Isère en Tarentaise à Bonneval-sur-Arc en Maurienne. La route du col a été ouverte entre 1931 et 1937. Depuis, c'est devenu un haut lieu du Tour de France cycliste.

Col de l'Izeran
Route du col de l'Izeran
Col de l'Izeran
Val d'Isère
retour en haut


Col du Petit Saint Bernard

Situé entre la France et l'Italie à 2 188 m d'altitude, ce col est fréquenté depuis la plus haute antiquité, comme en témoignent encore les nombreux vestiges archéologiques et historiques qui s'y trouvent.
L'Hospice du Petit Saint Bernard, construit au XIIème siècle pour accueillir les voyageurs, est devenu un Point Accueil et d'Informations touristiques. Il se visite, tout comme le Jardin alpin de l'abbé Chanoux qui recense pas moins de 1 200 espèces de plantes de montagne.

Col du petit Saint Bernard
Col du petit Saint Bernard
retour en haut


Cormet de Roselend

Situé sur la route des Grandes Alpes entre la Tarentaise et le Beaufortain, le col s'élève à 1968 m d'altitude. Emprunté de nombreuses fois par le Tour de France, il offre de magnifiques paysages comme le barrage de Roselend, côté Beaufortain ou la vallée des Chapieux, côté Tarentaise.

Cormet de Roselend
Cormet de Roselend
Cormet de Roselend
Cormet de Roselend
retour en haut


Hameau de la Gurraz

Surmonté par le Dôme du Mont Pourri, le hameau de la Gurraz se fait discret. Bâti sur un promontoire rocheux pour éviter les avalanches en hiver, le hameau a conservé une architecture traditionnelle savoyarde.

Hameau de la Gurraz
Hameau de la Gurraz
Hameau de la Gurraz
retour en haut


Hameau du Monal

Le hameau du Monal est un site classé. Situé à 1874 m d'altitude, entre le village permanent et l'alpage, le Monal est un des plus beaux exemples de montagnettes (hameau d'habitation temporaire) en Tarentaise. Niché dans un cadre enchanteur, face aux glaciers du Mont Pourri, le Monal resserre ses chalets traditionnels autour de sa chapelle. L'accès se fait à pied en été, en raquettes ou en ski l'hiver.

Hameau du Monal
Hameau du Monal
Hameau du Monal
retour en haut


Hameaux du Miroir et de la Masure

Site classé. Les hameaux conservent intact le travail des maçons piémontais venus d'Italie au XVIIIème siècle édifier ces maisons à colonnes de pierres et offrent un magnifique panorama sur les glaciers du Mont Pourri.

Hameaux du Miroir et de la Masure
Hameaux du Miroir et de la Masure
retour en haut


Vallée des Glaciers

En Tarentaise, la Vallée des Glaciers est un site naturel d'exception. Aux confins de la Tarentaise et du Beaufortain, à l'extrémité sud du massif du Mont Blanc, la vallée offre un paysage digne des plus belles cartes postales. Lieu de passage très ancien pour les contrebandiers, cristalliers et colporteurs en raison de la proximité avec l'Italie, le site est devenu aujourd'hui un haut lieu de randonnée.

retour en haut


Vallon de Champagny-le-Haut

Vallon classé dans un cadre naturel remarquable, au pied de prestigieux sommets comme la Grande Motte et la Grande Casse. Les différents hameaux ont conservé une architecture traditionnelle préservée. Champagny le Haut est une porte du Parc national de la Vanoise qui offre de nombreux sentiers de randonnée et un sentier de découverte accessible aux personnes à mobilité réduite.

retour en haut

 

Vallon de Rosuel

Situé dans un cadre naturel grandiose, le vallon de Rosuel est un plateau dominé par de nombreux sommets de plus de 3000 m : Sommet de Bellecôte, Aiguille du Saint Esprit, Mont Pourri ... C'est une porte du Parc national de la Vanoise qui est le point de départ de nombreuses randonnées.

retour en haut

Vallon des Prioux

Capitale de la Vanoise, la station-village de Pralognan-la-Vanoise est blottie au pied d'une des plus grandes calottes glaciaires des Alpes. Dans un cadre grandiose et aux portes du Parc national de la Vanoise, la station est connue de tous les amoureux de la montagne : randonneurs, grimpeurs, alpinistes...
Le Vallon des Prioux permet d'accéder à de nombreux hauts sommets : Petit Mont Blanc, Dôme de l'Arpont, Pointe de l'Observatoire, Aiguille de Polset...

Vallon des prioux
Vallon des prioux
Vallon des prioux
retour en haut